151 applications Google Play Store exposĂ©es Ă  ĂȘtre dangereuses ! Comment rester en sĂ©curitĂ© contre les escroqueries UltimaSMS

Plus de 150 applications malveillantes ont rĂ©cemment Ă©tĂ© dĂ©couvertes sur Google Play Store ! Malheureusement pour les utilisateurs, ces applications Android frauduleuses sont dĂ©guisĂ©es de maniĂšre convaincante en outils lĂ©gitimes. Les utilisateurs doivent ĂȘtre Ă  l’affĂ»t des soi-disant applications frauduleuses de Google Play Store.

Les cybercriminels et leurs stratĂ©gies d’escroquerie deviennent crĂ©atifs ces derniers mois. Au moins 151 applications frauduleuses ont Ă©tĂ© trouvĂ©es dĂ©guisĂ©es en outils lĂ©gitimes tels que des Ă©diteurs de photos, des filtres d’appareil photo, des scanners de codes QR et mĂȘme des jeux. La plupart des victimes qui se sont inscrites sur ces applications se sont fait voler leur argent.

Applications frauduleuses du Google Play Store : liste des fausses applications

La sociĂ©tĂ© de logiciels de cybersĂ©curitĂ© Avast a signalĂ© cette dĂ©couverte le 25 octobre dernier. Ils ont fourni une liste d’applications frauduleuses trouvĂ©es dans le Google Play Store et ont soulignĂ© qu’elles avaient dĂ©jĂ  Ă©tĂ© tĂ©lĂ©chargĂ©es plus de 10,5 millions de fois.

Voici quelques-unes de ces applications :

  • AppLock X GRATUIT
  • Crime City : Vengeance
  • Fonds d’Ă©cran dynamiques HD et 4K
  • Éditeur d’animation FX Pro
  • Fond de clavier RGB Neon HD
  • Ultra camĂ©ra HD
  • Clavier Ultima 3D Pro
  • Éditeur de mixage vidĂ©o Pro
  • DĂ©verrouillage par mot de passe Wi-Fi
  • Wi-Fi autour : dĂ©verrouillage de tous les Wi-Fi et points d’accĂšs

Notez qu’il ne s’agit que d’une petite liste des applications frauduleuses dĂ©couvertes. Apparemment, ils sont porteurs de la campagne d’escroquerie UltimaSMS.

Lisez aussi : Meta pour investir massivement dans les crĂ©ateurs pour la RA ; Le crĂ©ateur original du mĂ©taverse n’a «rien Ă  voir» avec le changement de marque de Facebook

Applications Google Play Store : UltimaSMS vole votre argent

Selon BGR, UltimaSMS est une campagne d’escroquerie par SMS premium. Il facture injustement 40 $ par mois sur de faux services d’abonnement. Les applications UltimaSMS accĂšdent Ă©galement Ă  l’emplacement du tĂ©lĂ©phone des victimes, Ă  l’IMEI, au numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone et Ă  la zone de code de pays pendant l’exĂ©cution de l’escroquerie. L’application frauduleuse facture systĂ©matiquement des factures chaque semaine pendant son service.

Notamment, UltimaSMS utilise une stratĂ©gie simple mais efficace. De nombreux utilisateurs peuvent ne pas remarquer l’arnaque immĂ©diatement car ils ont hĂąte de tĂ©lĂ©charger la nouvelle application. Les victimes finissent par le dĂ©couvrir un peu trop tard lorsqu’elles sont accusĂ©es de paiements excessifs. Pour Ă©viter cela, il est recommandĂ© aux utilisateurs d’ĂȘtre prudents et de rester vigilants lors du tĂ©lĂ©chargement d’applications.

DĂ©sinstallez les fausses applications maintenant : comment Ă©viter l’escroquerie UltimaSMS

Pour Ă©viter d’ĂȘtre victime d’UltimaSMS, les utilisateurs doivent immĂ©diatement dĂ©sinstaller les fausses applications mentionnĂ©es prĂ©cĂ©demment. Les utilisateurs doivent Ă©galement Ă©viter les autres fausses applications UltimaSMS rĂ©pertoriĂ©es par Github sur ce site Web.

Les victimes doivent Ă©galement dĂ©sactiver l’option SMS premium auprĂšs de leurs opĂ©rateurs respectifs pour rendre les arnaques UltimaSMS inefficaces. La procĂ©dure peut varier en fonction du service de transporteur.

Les utilisateurs d’Android tĂ©lĂ©chargeant de nouvelles applications sont invitĂ©s Ă  faire attention Ă  l’autorisation et aux instructions de l’application. Lisez attentivement la procĂ©dure d’installation et soyez conscient des informations qu’elle demande. Les utilisateurs ne doivent tĂ©lĂ©charger des applications et fournir des informations personnelles qu’Ă  des sources ou sites Web fiables.

Il convient de noter que les applications d’escroquerie UltimaSMS mentionnĂ©es prĂ©cĂ©demment ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© retirĂ©es de Google Play Store au moment de la rĂ©daction. Cela devrait rĂ©duire le nombre de victimes tĂ©lĂ©chargeant depuis l’App Store Ă  l’avenir. Cependant, rien n’empĂȘche les escrocs d’utiliser la mĂȘme stratĂ©gie Ă  l’avenir, les utilisateurs doivent donc rester sur leurs gardes.

Article connexe : Face ID ne fonctionne pas avec le masque ? Voici une autre façon de déverrouiller votre iPhone