Amazon accusé de pratiques commerciales déloyales en Inde

Comme l’a rapportĂ© Reuters, la All India Online Vendors Association (AIOVA), un groupe reprĂ©sentant plus de 2 000 vendeurs en ligne, a dĂ©posĂ© une plainte de 700 pages contre Amazon auprĂšs de la Commission de la concurrence de l’Inde.

La Commission, comme beaucoup le savent, est un organe statutaire du gouvernement indien et responsable de l’application de la loi de 2002 sur la concurrence, visant Ă  empĂȘcher les activitĂ©s susceptibles d’affecter la concurrence dans le pays. Dans la plainte, dĂ©posĂ©e le 10 aoĂ»t, les membres de l’AIOVA ont accusĂ© Amazon d’offrir des remises importantes sur certains produits par l’intermĂ©diaire de ses vendeurs partenaires et de les conduire Ă  la faillite.

Voici la vidĂ©o de Jeff Bezos fondateur d’Amazon tĂ©moignĂ© devant le CongrĂšs

Amazon est Ă©galement accusĂ© d’utiliser les donnĂ©es des produits des vendeurs et de produire ses propres produits labellisĂ©s. “Une enquĂȘte sensationnelle du Wall Street Journal a rĂ©vĂ©lĂ© qu’Amazon, propriĂ©tĂ© de Jeff Bezos, utilise prĂ©tendument les donnĂ©es de son vaste rĂ©seau de vendeurs tiers pour aider Ă  dĂ©velopper ses propres produits de marque maison”.

Selon le rapport, la Commission enquĂȘte dĂ©jĂ  sur la sociĂ©tĂ©, ainsi que sur son rival Flipkart, sur des allĂ©gations de malversations telles que l’octroi de remises importantes, le fait d’avoir des vendeurs prĂ©fĂ©rĂ©s, la liste et la promotion de leurs propres marques de distributeur et la conclusion d’accords exclusifs pour lancer une forte demande. TĂ©lĂ©phone (s.