Bref historique de l’identification biom√©trique dans les smartphones

La reconnaissance faciale et le d√©verrouillage des empreintes digitales sur vos appareils sont d√©velopp√©s depuis longtemps. Gr√Ęce √† la recherche et aux avanc√©es technologiques, les m√©thodes traditionnelles d’utilisation des informations biom√©triques ont √©t√© transform√©es en un nouveau syst√®me disponible √† diff√©rentes fins, telles que les questions juridiques relatives aux crimes, la s√©curit√© des b√Ętiments et la s√©curit√© personnelle des appareils.

Aujourd’hui, vous pouvez cr√©er vos syst√®mes de reconnaissance sur vos smartphones. Les meilleures applications de reconnaissance faciale sont disponibles pour vos appareils Android et iOS. Jetons un coup d’Ňďil √† l’histoire de l’identification biom√©trique.

(Photo¬†: Br√®ve histoire de l’identification biom√©trique dans les smartphones)

Premier syst√®me d’identification biom√©trique

Si nous remontons √† la fa√ßon dont les humains s’identifient, le moyen le plus √©vident et le plus utilis√© consiste √† voir les visages lorsqu’ils se croisent. Une simple familiarit√© avec les traits du visage permet de savoir qui sont les personnes qui interagissent les unes avec les autres. Ainsi, dans le pass√©, dans les villages, lorsque des personnes inconnues √©taient vues, la communaut√© se rassemblait et se prot√©geait.

‚óŹ L’ann√©e 1800 a √©t√© significative pour le d√©but d’un syst√®me d’identification des individus. Alphonse Bertillon a pu comparer les mensurations de diff√©rents criminels pour les reconna√ģtre. Puis, dans les ann√©es 1880, les empreintes digitales ont √©t√© utilis√©es comme signatures et identification lorsqu’elles se sont av√©r√©es uniques pour chaque personne.

‚óŹ En 1858, William Herschel a utilis√© des empreintes de mains sur les contrats des travailleurs pour r√©clamer leurs paiements du travail. Le syst√®me emp√™chait les escrocs de r√©clamer les revenus d’autres travailleurs.

‚óŹ En 1883, Mark Twain a √©crit sur les empreintes digitales pour prouver l’innocence lorsqu’un homme a prouv√© son identification √† une autre personne en utilisant ses empreintes digitales.

‚óŹ Le bertillonage ou anthropom√©tries a √©t√© √©tabli en 1870. Les mesures corporelles ont √©t√© enregistr√©es pour distinguer les individus.

‚óŹ Galton a introduit un nouveau syst√®me d’identification en 1896 utilisant les empreintes digitales qui sont encore utilis√©es jusqu’√† nos jours.

‚óŹ Edward Henry a demand√© conseil √† Galton pour remplacer le syst√®me de Bertillonage dans l’identification des criminels. Ainsi, Henry Classification a √©t√© d√©velopp√© en utilisant les empreintes digitales pour stocker l’identification d’un criminel. Le syst√®me √©tait toujours adopt√© par le Federal Bureau of Investigation (FBI).

Progrès dans les années 1900

Dans les années 1900, un système de reconnaissance faciale semi-automatisé a été développé, et la reconnaissance des empreintes digitales et faciale était largement utilisée dans les systèmes juridiques, en particulier pour identifier les criminels.

‚óŹ En 1903, le syst√®me Bertillon a √©t√© aboli puisque les mesures corporelles √©taient les m√™mes pour certaines personnes.

‚óŹ Dans les ann√©es 1930, la partie de l’Ňďil, l’iris, √©tait reconnue comme une bonne identification unique avec le propre motif d’une personne.

‚óŹ Les ann√©es 1960 ont √©t√© l’ann√©e o√Ļ Woodrow W. Bledsoe a d√©velopp√© une combinaison de reconnaissance faciale manuelle et automatique pour le gouvernement am√©ricain. Puis, en 1965, les signatures ont √©t√© utilis√©es comme une forme d’identification pour une personne. Le FBI a commenc√© √† financer le d√©veloppement d’un syst√®me de reconnaissance d’empreintes digitales enti√®rement automatis√© afin de r√©duire le long processus de recherche d’individus.

‚óŹ Dans les ann√©es 1970, Harmon Goldstein a d√©velopp√© un syst√®me de reconnaissance faciale utilisant l’√©paisseur des l√®vres et la couleur des cheveux. Cependant, cela se faisait toujours manuellement. Aussi, dans les ann√©es 1970, la reconnaissance vocale a fait l’objet de recherches pour un nouveau syst√®me d’identification.

‚óŹ En 1975, le FBI a continu√© √† financer diff√©rents types de technologies pour un syst√®me biom√©trique automatis√© utilisant des scanners et une technologie de reconnaissance d’images. L’ann√©e suivante, un prototype de reconnaissance vocale a √©t√© d√©velopp√© et test√©.

‚óŹ Dans les ann√©es 1980, la reconnaissance vocale a √©t√© √©tablie et d√©velopp√©e.

‚óŹ De plus, dans les ann√©es 1980, la reconnaissance de l’iris et les empreintes digitales ont √©t√© √©tablies comme uniques √† chaque individu. M√™me les vaisseaux sanguins des yeux n’√©taient pas identiques chez deux humains. Ainsi, de 1986 √† 1988, des brevets ont √©t√© recueillis pour l’iris et les vaisseaux sanguins comme identification pour l’homme.

La reconnaissance faciale avancée a été développée et étudiée plus avant.

Des ann√©es 2000 au syst√®me d’identification biom√©trique moderne

Le d√©but des ann√©es 2000 a √©t√© une nouvelle √®re pour le syst√®me d’identification biom√©trique. Le syst√®me a √©t√© adopt√© dans de nombreux pays, non seulement avec la loi et les bureaux gouvernementaux, mais aussi avec une utilisation commerciale.

‚óŹ En 2000, le FRVT ou First Face Recognition Vendor Test a √©t√© d√©velopp√© pour √©valuer le syst√®me biom√©trique disponible pour un usage public. En outre, l’Universit√© de Virginie-Occidentale a cr√©√© un dipl√īme d’√©tudes biom√©triques pour encourager les √©tudiants √† cr√©er un nouveau syst√®me √† utiliser dans le monde entier. Ensuite, les √©tudiants ont d√©velopp√© des recherches et des technologies qui ont finalement abouti √† un meilleur syst√®me biom√©trique.

‚óŹ En 2001, lors du Super Bowl, un syst√®me de reconnaissance faciale a √©t√© introduit pour savoir si des criminels ou des individus recherch√©s √©taient pr√©sents sur les lieux. Le syst√®me d√©velopp√© a √©t√© utilis√© pour √©viter tout incident dangereux lors d’un rassemblement public.

‚óŹ Un syst√®me de reconnaissance obligatoire a √©t√© √©tabli en 2004 dans diff√©rents pays pour que les informations des citoyens soient stock√©es pour une utilisation l√©gale future. En 2004, le gouvernement et d’autres institutions ont cr√©√© un d√©fi de reconnaissance faciale pour d√©velopper davantage d’algorithmes pour les syst√®mes d’identification.

‚óŹ En 2008, le syst√®me biom√©trique s’est av√©r√© efficace lorsqu’un terroriste a √©t√© identifi√© gr√Ęce √† l’identification. Ainsi, une √©norme catastrophe a √©t√© √©vit√©e.

‚óŹ En 2011, un terroriste de premier plan, Oussama Ben Laden, a √©t√© identifi√© gr√Ęce √† la biom√©trie. Le cadavre a √©t√© reconnu comme √©tant le sien.

‚óŹ 2013 a √©t√© une excellente ann√©e pour un smartphone lorsque Apple a introduit la fonction de d√©verrouillage √† l’aide d’empreintes digitales.

‚óŹ La technologie biom√©trique de 2020 √©tait l’identification principale utilis√©e.

L’avenir du syst√®me d’identification biom√©trique

Avec les progr√®s continus dans le d√©veloppement du meilleur syst√®me d’identification biom√©trique, imaginez un avenir o√Ļ vous ne porterez plus de pi√®ces d’identit√©. Au lieu de cela, les cam√©ras et les scanners pourront reconna√ģtre tous ceux qui marchent et conduisent. Un monde meilleur et plus s√Ľr o√Ļ la s√©curit√© est une priorit√© absolue.

M√™me lorsque d’autres personnes touchent vos smartphones, vous recevrez des notifications pour √©viter les voleurs. Vous n’aurez pas √† vous soucier d’√©garer un appareil et de vous faire voler des informations.