Le cours de l’action Facebook s’effondre apr√®s l’apparition d’un lanceur d’alerte¬†: est-ce le bon moment pour investir sur Facebook¬†?

Il semble que Facebook entre dans une phase difficile et troublante alors que le g√©ant des m√©dias sociaux fait l’objet d’un examen minutieux au milieu du t√©moignage pr√©judiciable d’un ancien employ√© ‚Äď qui doit √©galement compara√ģtre devant le Congr√®s am√©ricain mardi.

Alors que l’entreprise fait face √† des r√©actions n√©gatives suite aux r√©v√©lations, les choses ont empir√© apr√®s qu’une panne mondiale a frapp√© toutes ses propri√©t√©s lundi matin ‚Äď du site Web principal de Facebook et Messenger √† WhatsApp et Instagram.

Le cours de l’action Facebook subit la pire baisse au milieu des accusations de d√©nonciation et des pannes

L’action Facebook a chut√© de 4,9% pour cl√īturer lundi √† 326,23 dollars, son plus bas depuis juin et bien en dessous de la moyenne mobile sur 50 jours de la soci√©t√©, a not√© Investor’s Business Daily. Il s’agit √©galement de la pire baisse en une seule journ√©e de l’entreprise depuis sa chute de 5 % le 9 novembre 2020. La perte de Facebook a d√©pass√© la baisse de l’indice S&P 500 (1,3 %) et de l’indice Nasdaq Composite (2,1 %).

La panne de lundi co√Ľterait √† Facebook 164 000 dollars de revenus par minute, retirant environ 6 milliards de dollars de la richesse personnelle de Mark Zuckerberg, a rapport√© Market Watch.

Lire aussi : Le Top Facebook de Mark Zuckerberg d√©missionne 2 mois apr√®s le d√©part du vice-pr√©sident : que s’est-il pass√© ?

Tous les malheurs de Facebook sont survenus apr√®s une interview diffus√©e sur CBS “60 Minutes” dimanche, avec l’ancienne scientifique des donn√©es de Facebook Frances Haugen all√©guant que l’entreprise faisait du profit par rapport √† la s√©curit√© alors que la d√©sinformation g√©n√©ralis√©e et les discours de haine sont publi√©s sur la plate-forme. Elle a √©galement soulign√© que Facebook avait tromp√© les investisseurs sur la fa√ßon dont il g√©rait le probl√®me.

Haugen avait rassembl√© une quantit√© massive de documents internes prouvant ses affirmations et les avait depuis partag√©s avec les m√©dias, en particulier le Wall Street Journal, qui avait publi√© un rapport sp√©cial intitul√© “The Facebook Files” sur ses affirmations. Ces documents r√©v√®lent le programme controvers√© XCheck qui “liste blanche” les utilisateurs VIP pour publier quoi que ce soit sur la plateforme, les dommages qu’Instagram fait √† la sant√© mentale des adolescentes et comment les groupes arm√©s m√®nent des activit√©s criminelles sur le r√©seau social.

En plus des all√©gations du lanceur d’alerte, lundi s’est av√©r√© √™tre une journ√©e encore plus sombre pour Facebook, les utilisateurs ayant perdu l’acc√®s au site Web de Facebook, √† son application Messenger, √† WhatsApp et √† Instagram, les employ√©s ne pouvant pas utiliser leurs outils de communication internes.

Les dirigeants de Facebook et le personnel communiquent par SMS et par e-mail pendant les pannes

En fin d’apr√®s-midi, la panne s’est aggrav√©e car les ing√©nieurs ne pouvaient pas r√©soudre le probl√®me √† distance comme ils le font normalement. Ces ing√©nieurs devaient visiter personnellement les principaux centres de donn√©es de l’entreprise et red√©marrer les serveurs manuellement. La panne a conduit les dirigeants et les employ√©s de Facebook √† communiquer par e-mail ou par SMS, car ses syst√®mes internes √©taient √©galement inaccessibles. Apr√®s six heures, vers 18 heures HNE, les sites sont revenus √† la normale.

Même si Facebook semble avoir résolu son problème technique, les ramifications continuent. Outre la perte de revenus, la panne était sans précédent, a déclaré Downdetector, un outil de suivi des pannes, dans un rapport séparé de Market Watch. Selon Isla McKetta, directeur de la technologie de la société mère de Downdetector, Ookla, ils ont suivi plus de 14 millions de rapports de problèmes résultant de la panne.

En outre, Facebook a √©galement perdu son adh√©sion au “club de 1 billion de dollars”, dans lequel il avait partag√© cette exclusivit√© avec Apple, Microsoft, Amazon et Alphabet Inc. avec ses probl√®mes de lundi les faisant chuter de 80 milliards de dollars sous le seuil, avec une valorisation de 919,79 milliards de dollars. Zuckerberg a gliss√© au sixi√®me rang des plus riches de Forbes et est maintenant derri√®re le fondateur d’Oracle, Larry Ellison.

Article connexe : Scandale Facebook : un géant de la technologie va faire face à un problème juridique suite à la fuite de Cambridge Analytica