Les actions d’Intel chutent ! Voici comment une pĂ©nurie massive de puces a causĂ© d’Ă©normes problèmes au gĂ©ant de la technologie

Intel a Ă©tĂ© fortement touchĂ© par la pĂ©nurie mondiale de puces, qui a fait chuter les actions d’Intel d’environ 9 %. Outre le secteur de la technologie, d’autres industries ont Ă©galement Ă©tĂ© touchĂ©es nĂ©gativement par le problème.

PĂ©nurie massive de puces Intel

Selon PC World, Intel a dĂ©clarĂ© que ses clients n’Ă©taient pas en mesure de vendre autant d’ordinateurs portables qu’ils l’espĂ©raient en raison de la pĂ©nurie de puces signalĂ©e. Le gĂ©ant de la technologie a annoncĂ© que ses revenus du troisième trimestre 2021 avaient vu ses revenus et ses bĂ©nĂ©fices augmenter par rapport au rapport de l’annĂ©e dernière, mais il y a un hic.

MalgrĂ© l’augmentation signalĂ©e, les revenus du Client Computing Group (CCG) d’Intel ont diminuĂ© de 2% Ă  9,7 milliards de dollars par rapport Ă  l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. Pour information, CCG dispose des chiffres les plus importants puisqu’elle fait Ă©tat de ventes de processeurs et de chipsets pour ordinateurs portables et de bureau.

“Le CCG Ă©tait en baisse en raison de la baisse des volumes d’ordinateurs portables en raison de pĂ©nuries de composants Ă  l’Ă©chelle de l’industrie et de la baisse des revenus adjacents, partiellement compensĂ©e par des prix de vente moyens (ASP) plus Ă©levĂ©s et la force des ordinateurs de bureau”, a dĂ©clarĂ© Intel.

En 2020 et 2021, la pĂ©nurie de puces a affectĂ© Ă  la fois l’industrie automobile et celle des processeurs, selon PC World.

D’autre part, la BBC a prĂ©cĂ©demment rapportĂ© que le directeur gĂ©nĂ©ral d’Intel, Pat Gelsinger, avait prĂ©vu la pĂ©nurie de puces. Gelsinger a ajoutĂ© que la pĂ©nurie de puces prĂ©vue durerait jusqu’Ă  deux ans avant que les approvisionnements ne reviennent Ă  l’Ă©tat normal.

A lire aussi : Images Hubble de la NASA : le tĂ©lescope spatial capture la mort d’une Ă©toile après l’explosion d’une supernova !

Les actions d’Intel chutent Ă  neuf pour cent

Selon Market Watch, les actions d’Intel ont chutĂ© lors de la session prolongĂ©e de jeudi. Les actions ont chutĂ© d’environ neuf pour cent lors de la session prolongĂ©e après avoir gagnĂ© plus d’un pour cent lors de la session ordinaire.

En raison de la baisse des actions, les analystes ont interrogĂ© les dirigeants d’Intel sur la baisse de la marge brute, dans laquelle la sociĂ©tĂ© a promis de ramener la croissance dans quelques annĂ©es. Malheureusement, les dirigeants d’Intel ne font que dĂ©fendre leurs prĂ©visions plutĂ´t que de rĂ©pondre aux questions, selon Market Watch.

Pour une dĂ©finition de la marge brute, Investopedia a dĂ©clarĂ© qu’il s’agit des ventes nettes moins le coĂ»t des marchandises vendues, ce qui signifie qu’il s’agit du montant d’argent qu’une entreprise conserve après avoir supprimĂ© les coĂ»ts directs combinĂ©s Ă  la production des marchandises qu’elle vend Ă©galement. que les services qu’il fournit.

Gelsinger a dĂ©clarĂ© que les marges sont sous pression, mais il a assurĂ© qu’elles resteront supĂ©rieures Ă  50% car la sociĂ©tĂ© se trouve actuellement Ă  un point tournant.

“Pour la marge brute, avec l’impact de notre investissement dans la capacitĂ© et l’accĂ©lĂ©ration de notre technologie de traitement, nous prĂ©voyons des marges brutes entre 51 et 53% au cours des deux Ă  trois prochaines annĂ©es avant de remonter”, a poursuivi le directeur financier d’Intel, George Davis. Veille du marchĂ©.

De plus, le gĂ©ant de la technologie a dĂ©clarĂ© plus de 6 milliards de dollars de son bĂ©nĂ©fice net du troisième trimestre 2021, ce qui Ă©quivaut Ă  1,67 $ par action, battant le rapport de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. Sur une note positive, les revenus sont passĂ©s d’environ 18 milliards de dollars Ă  plus de 19 milliards de dollars au cours du trimestre de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente.

Article associé: Intel Tiger Lake de 11e génération avec 5,0 GHz : spécifications, performances graphiques et plus encore