Ne cliquez pas sur les liens Facebook suspects ! Le nouveau logiciel malveillant Android FlyTrap vole vos données et propage des logiciels malveillants

Un nouveau type de malware se répand dans le monde et peut se faire passer pour le compte Facebook de la victime ! Le nouveau logiciel malveillant FlyTrap abuse du compte de réseau social de la victime pour propager davantage le virus.

En savoir plus sur le malware FlyTrap et comment vous pouvez √©viter d’en √™tre victime.

Logiciel malveillant FlyTrap attaquant les utilisateurs d’Android

Le malware New FlyTrap se propage via les applications Android, affectant plus de 10 000 utilisateurs dans 144 pays, a d√©clar√© Cyber ‚Äč‚ÄčSecurity Connect.

Le malware existe et attaque les utilisateurs depuis mars 2021, ont d√©clar√© les chercheurs en cybers√©curit√© Zimperium. Il fait partie de la famille des chevaux de Troie qui utilisent des astuces d’ing√©nierie sociale pour d√©tourner des comptes Facebook et diffuser les applications malveillantes pour pi√©ger davantage de victimes.

Il fonctionne et se propage en incitant les victimes √† t√©l√©charger des applications malveillantes. Les applications offrent des incitations comme les codes Netflix ou demandent √† la victime de participer √† un sondage, a expliqu√© Cyber ‚Äč‚ÄčSecurity Connect.

Une fois l’application t√©l√©charg√©e sur l’appareil, elle invite la victime √† se connecter √† Facebook. Ayant obtenu l’acc√®s au compte de r√©seau social, le logiciel malveillant non seulement vole les donn√©es de la victime, mais se fait passer pour la victime et encourage les autres √† t√©l√©charger √©galement le logiciel malveillant.

(Photo : Brett Jordan/Unsplash)
Les comptes Facebook pirat√©s peuvent exploiter la cr√©dibilit√© sociale de la victime en envoyant des messages personnels contenant le lien vers le cheval de Troie, infectant √©galement d’autres personnes avec le logiciel malveillant.

Les applications malveillantes ne semblent m√™me pas si suspectes. Zimperium a d√©clar√© que l’application incite les utilisateurs √† lui faire confiance et √† la t√©l√©charger en utilisant des conceptions de haute qualit√© et une ing√©nierie sociale.

Suite √† l’abus de confiance, les comptes de m√©dias sociaux pirat√©s peuvent exploiter la cr√©dibilit√© sociale de la victime en envoyant des messages personnels contenant le lien vers le cheval de Troie. Le logiciel malveillant peut √©galement propager des campagnes de d√©sinformation en utilisant les d√©tails de g√©olocalisation de la victime.

A lire aussi : Inquiet que Google vous espionne ? Voici 11 navigateurs qui sont plus privés

Comme l’application abuse de techniques d’ing√©nierie sociale tr√®s efficaces pour gagner la confiance des utilisateurs dans ce monde num√©riquement connect√©, elle est capable de se propager rapidement d’une victime √† l’autre. Les cybercriminels connaissent bien ces techniques et les utilisent √† leur plein avantage.

Ces acteurs malveillants peuvent collecter l’identifiant Facebook de la victime, son emplacement, son adresse e-mail, son adresse IP, ainsi que les cookies et les jetons associ√©s au compte Facebook. Avec ces informations √† leur disposition, ils peuvent faire √† peu pr√®s n’importe quoi avec un peu de creusement et d’extraction.

Si l’adresse e-mail de la victime est li√©e √† d’autres comptes ou profils, elle peut √©galement essayer de pirater ces comptes. Et s’il se trouve qu’il est connect√© √† un compte bancaire, c’est encore plus dangereux pour la victime.

Conseils pour √©viter d’√™tre victime d’attaques de logiciels malveillants FlyTrap

Le moyen le plus simple d’√©viter d’√™tre infect√© par le logiciel malveillant FlyTrap est de ne pas t√©l√©charger d’applications qui ne proviennent pas du Google Play Store et qui ne proviennent d’aucun d√©veloppeur d’applications r√©put√©.

De plus, il est pr√©f√©rable de ne jamais se connecter √† vos comptes, r√©seaux sociaux ou autres, lorsque vous √™tes sur un navigateur tiers, comme le fait une application infect√©e par le malware FlyTrap. Si une application ou un autre site Web vous oblige √† rejoindre ou √† vous connecter √† votre Facebook pour r√©clamer un prix, il est pr√©f√©rable de p√©cher par exc√®s de prudence et d’√©viter simplement cette application ou ce site Web.

√Čvitez d’ouvrir des liens suspects, quelle que soit la confiance de l’ami ou du membre de la famille qui vous l’a envoy√©. S’il n’est pas v√©rifi√©, ce lien peut √™tre infect√© et h√©berger d’autres types de logiciels malveillants qui peuvent √™tre tout aussi dangereux.

Article connexe : Joker Malware dans Android : 11 applications à éviter dans Google Play Store pour prévenir les infections